Les variations de l’organisation florale

 

Vous trouverez ci-dessous une clé de détermination des différentes formes de l'organisation florale c'est à dire en fait ce qui se voit le plus lorsqu'on regarde une plante en fleur. Les schémas de chaque type d'organisation vous aideront à comprendre cette organisation.

 

1. Inflorescences cymeuses. Une cyme est un arrangement dont les fleurs s'épanouissent du sommet vers la base ou du centre vers la périphérie. On qualifie donc ces inflorescences de centrifuges. Le nombre de fleurs est défini et la plus vieille est celle de l'extrémité c'est à dire qu'elle porte souvent déjà le fruit quand s'épanouissent celles de dessous.

 

2. inflorescence asymétrique ou cyme unipare avec :

 

3. cyme simple, 1 fleur terminale avec une 2ème en dessous (ex. certains Iris)

 

3. cymes complexes

 

4. fleurs alternes par rapport à l'axe : les monochasia

 

5. fleurs d'un seul côté,

 

6. arrangement en spirale (ex. le millepertuis) ► bostryx

 

6. toutes les fleurs sur un même plan (scorpioïde) (ex. Joncs) drepanium

 

5. fleurs alternant de chaque côté de l'axe vertical

 

6. arrangement distique ou en spirale (ex. le strelitzia) cincinnus

 

6. toutes les fleurs sur un même plan (ex. certains Iris) rhipidium

 

4. fleurs opposées par rapport à l'axe : les dichasia

 

5. une seule division (ex. les céraistes) dichasia simple

 

5. une double division (ex. la stellaire holostée) dichasia complexe

 

 

1. Inflorescences racémeuses ou en grappe. Une racème est un arragement dont les fleurs s'épanouissent de la base vers le sommet ou de la périphérie vers le centre. Les fleurs sont alternes ou en spirale autour d'un axe principal. Le nombre de fleurs est indéfini et les plus vieilles sont à la base. On qualifie donc ces inflorescences de centripètes.

 

2. inflorescences pédicellées (pédicelle = pédoncule d'une fleur dans une inflorescence)

 

3. les fleurs sont fixées à des niveaux différents

 

4. pédicelles courts

 

5. une seule fleur à chaque niveau (ex. le muguet) ►  grappe ou racème

 

5. une grappe à chaque niveau (racème de grappes) (ex. l'orge) ► panicule

 

4. pédicelles longs (ex. cerisier de Sainte Lucie) corymbe (il existe des corymbes de corymbes, les corymbes composés)

 

3. les fleurs sont fixées au même niveau

 

4. pédicelles courts. verticille

le glomérule est un ensemble de fleurs verticillées en têtes serrées (il existe des verticilles de glomérules : ex les menthes )

 

4. pédicelles longs (ex. le cerisier) ombelle  (il existe des ombelles d'ombelles : ex. la carotte)

 

2. inflorescences sessiles

 

3. les fleurs sont fixées sur un axe principal long

 

4. fleurs sessiles (avec ou sans bractées) (ex. les plantains) épi

 

4. fleurs unisexuées (mâles) à l'aisselle d'écailles (ex. noisetier) chaton

 

4. fleurs sur un axe charnu (ex. les arums) spadix

 

3. les fleurs sont fixées sur un axe principal court et groupées en tête fixe sur un réceptacle.

Elles sont disposées en spirale (ex. la pâquerette) capitule  (il existe des capitules de capitules : ex. l'édelweiss)

 

 

Comme nous le voyons il existe une grande diversité dans l'organisation florale surtout si l'on y rajoute les inflorescences composées qui sont un mélange des 2 types comme :

 les cymes de capitules ou d'ombelles

 les grappes ou panicules de capitules ( ex. les cirses)

 les cyathes des Euphorbes qui chacune sont composées d'une fleur femelle ne comprenant qu'un pistil et de plusieurs fleurs mâles ne possédant qu'une seule étamine.

Enfin signalons le thyrse qui est une inflorescence cymeuse dense plus large et plus fournie en son milieu : ex. les fleurs de marronniers.

 

Jacques Urban, 1998.
Iconographie : VH Heywood, Flowering Plants of the World, 1979.