Nomenclature

Castanea henryi (Skan) Rehder & E.H.Wilson (1916)

Fagaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Pl. Wilson. (Sargent) 3(2): 196. 1916 [31 Aug 1916]
Synonymie : Castanea fargesii Dode, 1908 ; Castanea henryi  var. omeiensis W.P.Fang, 1964 ; Castanea sativa var. acuminatissima  Seemen, 1900 ; Castanea vilmoriniana Dode, 1908 ; Castanopsis henryi  Skan, 1890.
Noms vernaculaires : châtaignier d'Henry.
 
Bibliographie

A. Camus, Les Châtaigniers, Monographie des genres Castanea et Castanopsis, 1929.
Krüssmann Gerd, Cultivated broad-leaved trees & shrubs, Vol. 1, 1984.
Collectif , Flowering Plants. Dicotyledons. Volume II, 1993, Edited by K. Kubitzki
D. J. Mabberley, The Plant-Book (1ère edition 1990, 2e edition 1997 et 3e edition 2009).

Description détaillée
 
Arbre de 20-25 m pouvant dépasser fréquemment 30 m pour un diamètre du tronc  de 70-80 cm. Jeunes rameaux pubescents puis devenant rapidement glabres et rougeâtres avec des lenticelles blanches. En hiver les bourgeons sont rougeâtres ou brun-noir, courts, largement ovoïdes, arrondis, obtus ou subaius à l'apex. Feuilles ovales-lancéolées, acuminées ou plus rarement cuspidées, de 9-22 cm de long (en moyenne 13-15 cm) sur 5 cm de large. En général elles sont rapidement glabres sur les deux faces sauf parfois quelques poils sur la nervure principale. Face supérieure vert foncé luisant mais plutôt mate en sol sec. Face inférieure davantage vert-jaune. Bords dentés et dents sétacées à aristées. Environ 13-15 paires de nervure secondaires saillantes sur les deux faces. Pétiole glabre de 15-20 mm sillonné dessus ; stipules étroites. Fleurs mâles groupées en châtons eux-mêmes groupés en panicules au sommet des rameaux non feuillés ou solitaires à l'aisselle des feuilles. Fleurs femelles solitaires ou groupées par deux, assez espacées et souvent à la base des châtons mâles. Cupules (bogues) solitaire ou par 2, de 3 cm de diamètre environ. Elles sont glabres mais soyeuses à l'intérieur ; les épines mesurent 7-8 mm. Un seul fruit par cupule, ovoïde, pointu au sommet ce qui le fait ressembler à une goutte d'eau ; environ 1,2-1,5 cm de haut sur 1-1,2 cm de diamètre et surmonté de quelques soies groupées en touffe. Floraison en mai-juin et fruits mûrs en septembre-octobre. Ils sont comestibles et souvent consommés. Environ 140 à 160 graines par kilo.

 

Origine géographique : ce taxon pousse sur les pentes des régions accidentées de presque toute la Chine, dans les forêts mixtes entre 100 et 1800 m (Anhui, Fujian, Guangdong, Guangxi, Guizhou, Henan, Hubei, Hunan, Jiangsu, Jiangxi, Shaanxi, Sichuan, Yunnan, Zhejiang.) On le trouve essentiellement sur des sols bien drainés et notamment sur des schistes argileux.
 
En culture, cette espèce peu commune, s'implante assez bien sous nos climats pourvu que le sol soit acide à neutre et  drainé surtout en hiver. Semble mall supporter les  régions très ventées ou trop exposées aux  ambruns. Croissance rapide. Curieusement on la trouve peu exploitée en Europe pour son bois alors que les arbres de plus de 30 m sont fréquents et que les fûts sont droits.
Jacques Urban, 2015.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 6-7

 

Où acheter cette espèce : Florama (64)

Si les informations de ce site sans publicité vous ont été utiles, l'association vous remercie pour votre participation à l'enrichissement des connaissances de tous par un don.

 

Comment puis-je participer ?