Nomenclature

Corymbia zygophylla (Blakely) K.D.Hill & L.A.S.Johnson (1995)

Myrtaceae

Statut du taxon : accepté

Classification : Sous-genre Corymbia, SectionTerminaliptera - Série Setosae J. Urb.

Sous-genre Corymbia, Série Terminaliptera (Flora of Australia)

Publication : Telopea 6: 349 (1995).

Synonymie : Eucalyptus zygophylla Blakely 1934.

Noms vernaculaires : eucalyptus rouge de Broome ; Engl. scraggy bloowood.

 

Bibliographie

Collectif, Flora of Australia Volume 19, Australian Government Publishing Service, Canberra, 1988.

D.J Boland, M.I.H.Brooker & J.W Brooker, Eucalyptus seeds, 1980.

Brooker & Kleining, Field Guide to Eucalypts, en 3 volumes, 1999 (Vol 1), 2001 (Vol 2) et 1994 (Vol 3).

Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2004.
Urban Jacques, Les cahiers du naturaliste N°27, fascicule 1, Monographie du genre Corymbia, 2012.

 

Iconographie

M.I.H.Brooker & D.A.Kleinig, Guide to Eucalyptus Vol III.  1994 : 1 et 2

Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2006 : 4 (feuilles juvéniles), 5.

Urban Jacques : 3.

 

Description détaillée

 

Petit arbre tortueux de 6-7 m ou arbuste de 3 m. Ėcorce gris-rouge à gris-brun, craquelée partout, mais moins profondément que chez deserticola et abbreviata. Feuilles juvéniles sessiles, opposées, amplexicaules ou cordées, ovales (4-10 X 2-4 cm). Elles sont gris-vert, concolores et parfois glabres, devenant légèrement sétacées sur les deux faces en grandissant. Les feuilles adultes sont subsessiles, toujours opposées, larges-lancéolées et épaisses (5-15 X 3-5 cm), vert clair et plutôt ternes. Réticulation très dense mais avec peu de glandes oléifères. Inflorescences peu ramifiées, composées de panicules de (3)-7-(11) fleurs portées par un pédoncule épais de 7-15 mm de long. Boutons pyriformes, sans cicatrice. Fleurs crème. L'operculum interne est souvent partiellement soudé. Fruits subsessiles ou sessiles, ovoïdes, moins souvent en forme d'urne (20-35 mm X 20-30 mm) et à paroi très épaisse. Graines brun-jaune ailées à une extrémité.

 

Origine géographique : une langue côtière de l'extrême Nord de l'Australie Occidentale, du Pilbara au Kimberley en passant par le nord-est du Grand Désert de sable (Sandy Desert). Il pousse plutôt dans les plaines et collines sableuses.

Jacques Urban, 2011.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante

Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 11-13