Nomenclature

Corymbia calophylla (Lindl.) K.D.Hill &

Myrtaceae

Statut du taxon : accepté

Classification : Sous-genre Corymbia , Section Terminaliptera, série Gummifera  J. Urb.

Sous-genre Corymbia, Série Terminaliptera  (Flora of Australia)

Publication : Telopea 6: 240 (1995).
SynonymieEucalyptus calophylla Lindl., 1841. Eucalyptus splachnicarpon Hook 1843 ; Eucalyptus calophylla var. maideniana Hochr. 1925. Eucalyptus calophylla var. parviflora Blakely 1934.
Liens taxinomiques : Eucalyptus.
Noms vernaculaires : gommier Marri ; Engl. marri
 
Bibliographie
Collectif
, Flora of Australia Volume 19, Australian Government Publishing Service, Canberra, 1988.
D.J Boland, M.I.H.Brooker & J.W Brooker, Eucalyptus seeds, 1980.
Brooker & Kleining, Field Guide to Eucalypts, en 3 volumes, 1999 (Vol 1), 2001 (Vol 2) et 1994 (Vol 3).
Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2006.
Urban Jacques, Les cahiers du naturaliste N°27, fascicule 1, Monographie du genre Corymbia, 2012.
 
Iconographie
Ivan Holliday et Geoffrey Watson, Eucalyptus - , 1997 : 1
Brooker & Kleining, Field Guide to Eucalypts, 1994 (Vol 3) : 2.
Collectif, Euclid, Eucalypts of Australia, CSIRO (Compact Disc), 2006 : 3.
Urban Jacques : 4, 5 et 6.
Résumé

Grand arbre (40 m) ou parfois arbuste de 5-7 m. Les feuilles adultes sont ovales à lancéolées, nettement discolores et brillantes. Les fleurs blanches à crème, parfois roses ou rouges. Espèce rare en culture en Europe. Faible rusticité autour de -5°C.

 

Abstract

Large tree (40 m) or sometimes small tree. The adult leaves are ovale to lance-shaped discolorous and shiny. The flowers are white, sometimes pink or red. This species rarely cultivated in Europe. Rusticity to -5 ° C.

 

Description détaillée

 

Grand arbre qui peut atteindre 40 m et plus mais aussi arbuste (5-7 m) sur des sols peu fertiles ; forme un nœud cotylédonaire. Écorce rugueuse et craquelée sur tout le tronc et les petites branches. Elle est gris-brun à brun foncé. Les jeunes pousses sont verruqueuses ou sétacées sur 8 nœuds environ. Les feuilles juvéniles sont toujours pétiolées et alternes. Elles sont ovales à larges-lancéolées avec une base peltée qui peu à peu se rétrécie sur le pétiole ou est arrondie. Elles sont vertes, brillantes, fortement discolores et rêches puis lisses après 4-6 paires (5-12 (24) cm X 4-6 (9) cm). Les feuilles adultes sont alternes, pétiolées (1,5-3,5 cm), ovales à lancéolées (7-19 X 2-5,5 cm), légèrement ondulées ; elles sont fortement discolores et brillantes. Base rétrécie sur le pétiole et bords entiers. Nervures intramarginales présentes mais très proches du bord du limbe. Réticulation très dense et glandes oléifères dans les aréoles, une par aréole. Inflorescences composées de panicules à pédoncules anguleux (12-30 mm) et portant par ombelle (3) 7 fleurs à pédicelles de 6-37 mm. Boutons pyriformes (6-14 X 6-10 mm), lisses et sans cicatrice. Operculum aplati à hémisphérique, parfois apiculé. Fleurs blanches à crème (rarement roses ou rouges) de décembre à avril. Fruit en forme d'urne (19-45 X 18-40 mm) avec un col érigé ou peu marqué ; il est lisse et pédicellé (7-14 mm), très robuste avec 3 (parfois 4) valves profondément incluses. Graines brunes à brun-rouge en forme de bateau mais non ailées et seulement entouré d'une petite frange parchemineuse. Après la germination, les tiges sont verruqueuses sur environ 10 noeuds. Les feuilles sont pétiolées, opposées sur 3 paires et lancéolées à ovales (7-12 X 3,3-6 cm), d'abord vert-terne puis alternes et brillantes. Base peltée jusque vers les paires 8-10 avec un limbe rêche. Espèce peu distincte de haematoxylon si ce n'est son port de grand arbre et ses fruits plus gros. Contrairement à ficifolia, cette espèce fleurit en conteneur dès 3-4 ans après le semis. Multiplication facile à partir de graines. Il existe un hybride naturel ficifolia x calophylla en culture en Australie qui donne des sujets à fleurs blanches ou rose-foncé.

 

Origine géographique : cette espèce est répandue dans l'extrème Sud-ouest de l'Australie occidentale, en gros à l'Ouest d'une ligne qui va de Geraldton à Albany. Elle pousse sur des sols latéritiques et sableux dans les forêts ouvertes jusque sur la côte.

Jacques Urban, 2009.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 9-12

 

Si les informations de ce site sans publicité vous ont été utiles, l'association vous remercie pour votre participation à l'enrichissement des connaissances de tous par un don.

 

Comment puis-je participer ?