Nomenclature

Acer saccharum Marshall (1785)

Sapindaceae

Statut du taxon : accepté
Publication : Arbust. Amer. 4 1785.
Classification : section Acer Linnaeus.
Synonymie : Acer hispidum Schwer. 1894 ; Acer nigrum subsp. saccharophorum (K.Koch) R.T.Clausen, 1975 ; Acer palmifolium Borkh., 1800 ; Acer saccharinum var. glaucum Pax, 1886 ; Acer saccharophorum K.Koch, 1853 ; Acer treleaseanum Bush, 1931 ; Saccharodendron saccharum (Marshall) Moldenke, 1937.
Noms vernaculaires : érable à sucre
 
Bibliographie

Krüssmann Gerd, Cultivated broad-leaved trees & shrubs, Vol. 1, 1984.
D.M. van Gelderen, P.C. de Jong, H.J. Oterdoom, Maples of the World, 1994.
Leopold, Mc Comb, Muller, Trees of the Central Hardwood Forests of North America, 1998.
D. J. Mabberley, The Plant-Book (1ère edition 1990, 2e edition 1997 et 3e edition 2009).
Collectif , Flowering Plants. Dicotyledons. Volume X, 2011, Edited by K. Kubitzki.

 

Iconographie

Leopold, Mc Comb, Muller, Trees of the Central Hardwood Forests of North America, 1998 : 1 (couleur d'automne) et 2 (fleurs).

Urban Jacques : 3 (bourgeon).

 

Description détaillée
 
Grand arbre de 30-40 m à écorce lisse grise chez les jeunes sujets puis rugueuse, fissurée, grise à gris-brun chez les vieux sujets et plus ou moins épaisse. Bourgeons hivernaux opposés à écailles (4-8 paires) imbriquées, le terminal de 3-6 mm de long les latéraux plus petits ; en général ils sont pointus et brun foncé, presque noirs (parfois rougeâtres). Jeunes rameaux glabres, brun rouge avec de nombreuses lenticelles claires puis gris-brun sur les plus vieux. Cicatrices des feuilles opposées en forme de V qui entourent presque le rameau. Feuilles caduques, glabres, à 5 lobes (rarement 3 mais les 2 de la base sont plus courts), de 8-13 cm de diamètre ; bords entiers mais les 3 principaux lobes ont 3-4 grosses dents ; pétiole de 6-8 cm, souvent rougeâtre. Elles sont vertes dessus et plus pâle en dessous. En automne elles varient de l'orange au vermillon à l'écarlate, ces trois teintes étant présentes en même temsp sur un même arbre. Inflorescences pendantes en corymbes. Fleurs apparaissant avant les feuilles, petites à sépales jaune-pâle, sans pétale, chacune étant bisexuelle ou unisexuelle. Floraison en mars-avril. Les samares mesurent 25-40 mm de long et les ailes pendantes sont presque parallèles ; elles sont mûres entre août et octobre selon les régions. En Europe, il semblerait que beaucoup d'arbres produisent des graines stériles par parthénocarpie (la samare se développe mais comme il n'y a pas eu de fécondation, la graine est vide, fréquent chez de nombreuses espèces d'érables). Environ 15 graines au gramme.

 

Origine géographique : vaste répartition depuis l'Est de l'Amérique du Nord jusqu'au Mexique et au Guatemala où il forme souvent d'importantes forêts sur les sols frais à humides en compagnie d'espèces de bouleaux (Betula), de pruniers (Prunus) et de Tsuga.
 
En culture, cette espèce est assez commune surtout si l'on ajoute les quelques 32 cultivars référencés auxquels il faudrait joindre une cinquantaine autres issus d'un travail sur cette espèce au Canada. On pouvait toutefois s'en douter eu égard à son aire de répartition qui a favorisé une grande variabilité génétique. Germination au printemps des graines semées en hiver, en général avec un taux de germination de 30-40%, rarement 50%. Croissance moyennement rapide. Belle espèce en automne, typique des forêts nord américaines pour jardins moyens à grands car en isolé il prend quand même de la place.
Jacques Urban, 2015.

 

Statut dans la nature : en danger ; vulnérable ; pas globalement menacée ; fréquente ; abondante
Culture en Europe : aucune ; occasionnelle ; peu commune ; commune ; abondante - Zone de rusticité : 3

 

Où acheter cette espèce : Florama (64)

Si les informations de ce site sans publicité vous ont été utiles, l'association vous remercie pour votre participation à l'enrichissement des connaissances de tous par un don.

 

Comment puis-je participer ?

Taxons inférieurs :

Acer saccharum var. rugelii (Pax) Rehder (1900)

 

Statut du taxon : accepté.
PublicationCycl. Amer. Hort. 13 1900.

Synonymie : Acer rugelii Pax, 1886 ; Acer barbatum Michx., 1810 (pro parte) ; Acer subglaucum var. rugelii (Pax) Bush, 1931.

 

Description : arbre de taille moyenne originaire du Tennessee et du Missouri (Ouest d'Alleghenies) qui se différencie du type principalement par ses feuilles papyracées plus larges que longues, glauque en dessous et pubescentes. Bords entiers. A ma connaissance, pas de culture en Europe, mais pas grand intérêt non plus eu égard à ses différences.

 

Acer saccharum var. schneckii Rehder (1913)

 

Statut du taxon : accepté.
PublicationCycl. Amer. Hort. 13 1900.

Synonymie : Acer barbatum var. schneckii (Rehder) Bush, 1928 ; Acer subglaucum var. schneckii (Rehder) Bush, 1931.

 

Description : arbre de 20 m originaire de l'Illinois et du Missouri qui se différencie du type principalement par une écorce moins crevacée et ses feuilles pubescentes sur la face supérieure avec un pétiole velu. A ma connaissance, pas de culture en Europe, mais pas grand intérêt non plus eu égard à ses différences.

 

Acer saccharum var. sinuosum (Rehder) Sarg. (1919)

 

Statut du taxon : accepté.
PublicationBot. Gaz. 67: 234 1919.

Synonymie : Acer sinuosum Rehder, 1913 ; Acer barbatum var. sinuosum (Rehder) Little, 1944 ; Acer nigrum var. sinuosum (Sarg.) Fosberg, 1954.

 

Description : arbre de taille moyenne qui se différencie du type exclusivement par ses feuilles à bords onduleux et quelques différences minimes dans la nervation. Origine : Plateau d'Edwards, ouest et centre du Texas. A ma connaissance, pas de culture en Europe, mais pas grand intérêt non plus eu égard à ses différences.

 

Acer saccharum subsp. floridanum (Chapman) Desmarais (1952)

 

Statut du taxon : accepté.
Publication : Kalmia 1: 17 1969

Synonymie : Acer barbatum Michx. 1803 ; Acer barbatum var. floridanum (Chapman) Fosberg, 1954 ; Acer floridanum (Chapman) Pax (1886) ; Acer nigrum var. floridanum (Chapm.) Fosberg, 1954 ; Acer saccharinum var. floridanum Chapm., 1860.

 

Description : l'épithète "floridanum" signifie "de Floride", ce taxon étant originaire du Sud-est des USA, des plaines côtières de Floride au Texas et au Mexique. C'est un petit arbre de 8-12 m (davantage dans de bonnes conditions) dont l'écorce est toujours lisse, jamais fissurée. Feuilles plutôt glauques sur la face inférieure et à base tronquée ou subcordée. Très fréquemment une seule aile développée est présente alors que la seconde est plus ou moins atrophiée. Parthénocarpie plus fréquente que chez le type et fruits souvent irréguliers. Taxon très rare en culture en Europe. Zone de rusticité : 5.

 

Acer saccharum subsp. grandidentatum (Torrey & Gray) Desmarais (1952)

 

Statut du taxon : accepté.
Publication : Brittonia 7: 383 1952

Synonymie : Acer grandidentatum Torrey & Gray 1838 ; Acer brachypterum Wooton & Standl., 1913 ; Acer barbatum var. grandidentatum (Torr. & A.Gray) Sarg., 1891 ; Acer mexicanum A. Gray, 1861 ; Acer nigrum var. grandidentatum (Torrey & Gray) Fosberg, 1954 ; Acer saccharum subsp. brachypterum (Wooton & Standl.) A.E.Murray, 1975 ; Saccharodendron grandidentatum (Nutt.) Nieuwl., 1914.

 

Description : petit arbre de 5-12 m ou parfois arbuste bas, buissonnnant en Europe. Ecorce gris-brun. Feuilles vert brillant dessus et glauques sur la face inférieure, parfois coriaces et même pubescentes, de 5-8 cm de diamètre, à 5 lobes.  Magnifiques couleurs automnales, d'un rouge éclatant mêlé d'écarlate, d'orange et de jaune qui dure plusieurs semaines. Fleurs jaunes sur de courts pédicelles. Samares plus petites. Ce taxon est originaire de la moitié ouest de l'Amérique du Nord (Sud Canada et Nord Mexique inclus) et quelques auteurs lui conservent encore un statut d'espèce bien que la majorité des spécialistes du genre accepte son rang de sous-espèce. Taxon très rare en culture en Europe. Zone de rusticité : 4. Murray (1980) décrivit une variété de ce taxon, trilobum dont les feuilles sont à 3 lobes mais il semblerait que ce ne soit pas une véritable population géographiquement identifiée donc son statut n'est pas reconnu comme tel ; tout au plus une forme !

 

Acer saccharum subsp. leucoderme (Small) Desmarais (1952)

 

Statut du taxon : accepté.
Publication : Brittonia 7: 384 1952.

Synonymie : Acer leucoderme Small, 1895 ; Acer floridanum var. acuminatum Trelease, 1894 ; Acer nigrum var. leucoderme (Small) Fosberg, 1954 ; Saccharodendron leucoderme (Small) Nieuwl., 1914.

 

Description : l'épithète "leucoderme" signifie "à peau blanche", en référence à son écorce blanc-gris. C'est un petit arbre de 6-8 m mais le plus souvent un arbuste ou un buisson, densément ramifié avec une couronne arrondie. Jeunes rameaux fins et glabres. Feuilles de 3 à 5 lobes triangulaires et pointus, de 5-8 cm de diamètre avec fréquemment des bords onduleux. Elles sont vertes dessus et vert-jaune dessous, jamais glauques et toujours veloutées ; pétioles glabres de 4-5 cm et en automne elles sont jaunes et pas très spectaculaires. Petites fleurs jaunes en avril, peu nombreuses par ombelle. Samares presque horizontales et graines  poilues puis glabres, de  20 mm de long. Parthénocarpie fréquente. Ce taxon très rare en culture en Europe est originaire du Sud-est des USA (Caroline du Nord jusqu'à la Floride, Géorgie, Alabama, Louisiane et Arkansas. Zone de rusticité : 5.

 

Acer saccharum subsp. nigrum (F. Michx.) Desmarais (1952)

 

Statut du taxon : accepté.
Publication : Brittonia 7: 384 1952.

Synonymie : Acer nigrum F. Michx., 1812 ; Acer barbatum var. nigrum (F. Micx.) Sarg. 1891 ; Acer palmifolium var. nigrum (F.Michx.) Schwer., 1893 ; Acer saccharinum var. nigrum (F.Michx.) Torr. & A.Gray, 1838 ; Acer saccharophorum var. nigrum (F.Michx.) J.Rousseau, 1940 ; Acer saccharum var. palmeri (Sarg.) A.E.Murray, 1980 ; Acer saccharum var. pseudoplatanoides Pax, 1886 ; Saccharodendron nigrum (F. Michx.) Small, 1933.

 

Description : grand arbre de 30-40 m dans son habitat, plus petit en collection, avec une couronne arrondi et de jeunes rameaux jaune-orangé. Ecorce gris-foncé, presque noire d'où son nom. Feuilles à 3 lobes (occasionnellement 5) de 10-15 cm de diamètre avec fréquemment des bords onduleux. Elles sont vert foncé dessus et vert-jaune dessous, en partie pubescentes sur la face supérieure ; le pétiole possède 2 stipules qui ressemblent aux feuilles, souvent petites et rarement absentes. C'est un caractère unique dans le genre Acer. En automne elles sont jaune d'or. Petites fleurs jaune-vert et samares presque horizontales de 30-40 mm de long. Ce taxon est originaire de l'Est et du Centre de l'Amérique du Nord, depuis l'Ontario et le sud du Québec jusqu'au Kentucky, Kansas et Iowa où il pousse sur des sols calcaires. Il est une fois encore très rare en culture en Europe. Zone de rusticité : 3.

 

Acer saccharum subsp. ozarkense Murray (1978)

 

Statut du taxon : douteux, accepté sous réserve.
PublicationKalmia 8 (2/3): 20. 1978.

Synonymie : aucune.

 

Description : taxon originaire des Monts Ozark dans le Missouri et aussi présent en Arkansas. Allure générale de A. s. grandidentatum mais dont les feuilles glauques en dessous ont des lobules cornus plus qu'aristés. Est-ce une population réelle ou rien de plus qu'une forme trouvée chez quelques individus çà et là.

 

Acer saccharum subsp. skutchii (Rehder) Murray (1975)

 

Statut du taxon : accepté.
PublicationKalmia 7: 18 1975.

Synonymie : Acer skutchii Rehder, 1936.

 

Description : taxon originaire du Guatemala dans les forêts pluvieuses. Arbre de 20 m de haut à grandes feuilles, de 12-16 cm de long sur 14-20 cm de large, glauque sur la face inférieure, à base cordées et à nervures densément tomenteuses sur la face inférieure. Inflorescence glabre paticulièrement ramifiée. Samare de 25-45 mm de long.